Décoloniser le Canada Cinquante ans de militantisme autochtone


Prix:
Prix réduit$30.00

Description

Préface d'Alexandre Bacon / Naomi Klein | Traduit de l'anglais par Geneviève Boulanger

«Je ne souhaite pas célébrer un Canada qui vole nos terres.» Ainsi s’exprimait Arthur Manuel à la veille des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Cette déclaration illustre bien le réveil autochtone actuel: il est temps d’en finir avec la nature coloniale de l’État canadien.

Fruit d’une collaboration unique entre deux grands défenseurs des droits des Premières Nations, Décoloniser le Canada est d’abord le récit de près d’un demi-siècle de militantisme autochtone. Narré au «je», il retrace le parcours personnel et militant d’Arthur Manuel et dresse du même souffle le portrait du renouveau des mouvements de lutte autochtone au pays depuis les années 1970. De la Paix des Braves à la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones, en passant par le rapatriement de la Constitution et les importants jugements de la Cour suprême, cet ouvrage revisite de grands pans de l’histoire canadienne récente.

Pour Manuel, la reconnaissance des droits autochtones est le meilleur gage pour assurer la défense de nos territoires devant l’appétit vorace des intérêts privés qui cherchent à faire main basse sur nos ressources naturelles. Dans l’esprit du mouvement Idle No More, il invite aussi à en finir avec l’apathie et l’inaction qui ont caractérisé les relations entre le gouvernement fédéral et les Autochtones. Ce livre est un vibrant appel à la résistance, mais aussi un message d’ouverture invitant à bâtir des ponts entre les communautés autochtones et allochtones.

Payment & Security

American Express Apple Pay Diners Club Discover Google Pay Mastercard PayPal Shop Pay Visa

Vos informations de paiement sont gérées de manière sécurisée. Nous ne stockons ni ne pouvons récupérer votre numéro de carte bancaire.

Estimer la livraison

Tu pourrais aussi aimer

Vu récemment