GABRIELLA KINTÉ: AU SERVICE DES COMMUNAUTÉS MISES DE CÔTÉ

Il y a un an, Gabrielle Kinté fondait la librairie Racines à Montréal-Nord, quartier sous-estimé qui l’a vu grandir. En plus de s’imposer loin des centres universitaires et d’avoir été sociofinancée, sa librairie met de l’avant les ouvrages de personnes racisées, une littérature peu diffusée et encore moins enseignée. L’objectif? Aider les victimes de racisme à trouver des voix qui leur ressemblent et, ultimement, nous permettre de tous mieux nous comprendre.

 

Source de l'article