DE L’ÉGALITÉ DES RACES HUMAINES – ANTHROPOLOGIE POSITIVE Anténor Firmin


Prix:
Prix réduit$29.95

Description

Paru en 1885 à Paris, De l’égalité des races humaines est un plaidoyer en faveur de la race noire, une réponse à l’essai De l’inégalité des races humaines de Joseph Arthur de Gobineau. Anténor Firmin voulait combattre les thèses racistes de de Gobineau par ce livre de combat qui apporte au mouvement panafricain une grande rigueur scientifique. Se positionnant contre les pseudo-scientifiques, Firmin définit une anthropologie critique, sociale et culturelle. Il réévalue le rôle essentiel des cultures africaines dans l’histoire de la civilisation, des Égyptiens à la première République noire d’Haïti.

L’auteur affirme ses certitudes sur l’égalité des hommes et ouvre de nouvelles voies (voix) à la réflexion sur la condition noire. De l’égalité des races humaines est un incontournable pour comprendre le racisme et les stéréotypes qui circulent dans nos sociétés modernes.


On n’insistera pas assez sur le fait que Firmin affronte avec De l’égalité les savants du monde entier, les États-Unis en raison de leur composition multiraciale possèdent une école florissante de ségrégationnistes scientifiques. Car le fond du problème consiste à dire aux Noirs : ‘‘ Les hommes ne sont pas égaux, les races ne sont pas égales. Le Nègre, par exemple, est fait pour servir aux grandes choses voulues et conçues par le Blanc. ’’ Et Firmin a dit NON, au nom des fils de Toussaint Louverture, au nom de tous les négrophiles…

Jean, Métellus, extrait de la préface

De l’ égalité des races humaines reste à ce jour la réponse la plus complète aux thèses racistes et pseudo-scientifiques du comte de Gobineau. Le livre d’Anténor Firmin plonge ses racines dans la plus importante révolution du XIXe siècle : celle qui entraîna l’indépendance d’Haïti et, dans la foulée, l’abolition de l’esclavage sur tout le continent américain. Cet ouvrage, comme la révolution haïtienne, a indéniablement contribué à l’évolution de la pensée humaniste.

Louis-Philippe Dalembert

Anténor Firmin fut l’un des premiers au XIXe siècle à indiquer les limites du projet des Lumières en répondant à Arthur de Gobineau par l’affirmation De l’ égalité des races humaines. Ce livre est un incontournable.

Yanick Lahens

Anténor Firmin, né en Haïti en 1850, est avocat. Il fonde le parti libéral. Diplomate à Paris en 1883, membre de la Société d’Anthropologie de Paris, il participe aux débats sur la division de l’espèce humaine en races supérieures et races inférieures. D’où sa contribution : De l’égalité des races humaines. Il retourne en Haïti en 1888 où il joue un rôle politique de toute importance. Ministre des Finances, candidat à la présidence, il est contraint à l’exil jusqu’à sa mort en 1911.

Payment & Security

American Express Apple Pay Diners Club Discover Google Pay Mastercard PayPal Shop Pay Visa

Vos informations de paiement sont gérées de manière sécurisée. Nous ne stockons ni ne pouvons récupérer votre numéro de carte bancaire.

Tu pourrais aussi aimer

Vu récemment